Le Festival Carolo du Conte

Dimanche 19/08/2018 - Théâtre Marignan, Charleroi

Merci à Thomas LEODET du JOURNAL L'AVENIR pour ce bel article !

L’équipe de la Maison du conte a investi pour la première fois le théâtre Marignan.ÉdA – 40536370371

Le festival carolo du conte a établi ses quartiers dans le tout nouveau théâtre Marignan qui était accessible pour la première fois au public.

 

C’était une sorte d’avant-première, dimanche. Le tout nouveau théâtre Marignan s’apprête à ouvrir ses portes sous l’impulsion de la troupe Cabaret 2 000 mais a accueilli en primeur le Festival carolo du conte organisé par les conteurs du tiroir. Plus de cent personnes ont convergé en ce nouveau lieu culturel (et ex-cinéma) de la ville basse. La matinée a débuté par une balade historicontée qui a emmené le public à la découverte de plusieurs endroits clés de la ville basse. De la Bourse à Rive Gauche en passant par les quais, les conteurs issus de l’ASBL «Maison du conte de Charleroi» n’ont pas manqué de surprendre par leur créativité.

 

«Cette activité est la poursuite du festival qui a été initié par la Maison du conte. Comme l’ASBL était en transition au moment de la préparation de l’événement, nous ne l’avons pas créditée comme tel mais il s’agit bien de la même équipe, avec une personne en moins», confie Jacky Druaux, l’une des chevilles ouvrières de l’organisation. Des clins d’œil historiques, des chants en hommage à Jacques Bertrand, des anecdotes sur les fresques mais aussi sur la nourriture composaient le menu de cette balade qui sera réitérée. Durant l’après-midi, plusieurs contes et légendes des Indiens, des histoires «improcontées» mais aussi des contes gourmands et un atelier pour les enfants ont pris place à l’intérieur de ce beau théâtre fraîchement transformé.

 

Un patrimoine immatériel

 

Pour Jacky Druaux, le conte a une place importante dans la culture populaire. «Tout le monde aime les contes, les enfants comme les adultes. Les contes font partie du patrimoine immatériel. Nous envisageons à partir de septembre plusieurs collaborations notamment avec le CAL et le Quai 10", ajoute le comédien-conteur. Cette nouvelle édition du Festival carolo du conte s’inscrivait cette année encore dans le cadre d’Eté Divert. «Nous avons mis les bouchées doubles pour que cette première salle soit accessible. Elle peut accueillir 130 personnes et nous envisageons des spectacles de type cabaret. La grande salle n’est pas encore ouverte au public pour des raisons de sécurité mais elle le sera très bientôt», dit Jacky Druaux qui fait aussi partie de Cabaret 2 000. Des contes coquins pour un public averti ont clôturé l’événement en soirée.